top of page

Manifeste


Si la Méditerranée était une femme, quel serait son visage ?


Il s’agit avant tout d’une histoire collective : celle des femmes méditerranéennes et de la transmission d’une identité dont elles dessinent les nuances depuis des siècles. Des rives du Proche-Orient au littoral latin occidental, chaque porte poussée dévoile des générations de femmes qui s’affairent, créent, enseignent. Elles sont aujourd’hui dans tous les corps de métiers, gagnent inexorablement du terrain, arpentent fièrement les rues physiques ou imaginaires qui portent de plus en plus leurs noms. La Makanerie est née de l’envie de revisiter leurs histoires et de célébrer, en un mot, le matrimoine. Nous souhaitons prendre les rênes du regard que nous portons sur nous-mêmes ; Arborer fièrement nos cultures et nos identités lors de nos aventures urbaines ; Nous sentir puissantes dans nos corps de femmes libres. Car nous sommes les scandaleuses et les magnifiques !* *Vers tiré de l'hymne à Isis, III siècle ap.. J.C. Poeme découvert à Nag Hammdi (Égypte)

30 vues
bottom of page